Le génocide à l’homme n’est pas seulement un génocide de l’homme, ou un génocide par l’homme – tous les génocides le sont. C’est un génocide au moyen de l’homme, de la masse humaine, par submersion migratoire : la noyade de peuples et de civilisations entiers sous la masse d’autres peuples et d’autres civilisations, ou incivilisations.