Les indigènes de France et assimilés apportent naturellement leur appui total, par la voix du CNRE, aux indigènes du Brésil, sans cesse plus étroitement confinés tandis qu’alentour leurs terres ancestrales volées sont livrées à la colonisation, à l’exploitation de masse et à l’artificialisation. Les indigènes de France ont les mêmes ennemis, qui sont ceux de l’écologie authentique et de la diversité véritable, de la biodiversité, des droits des peuples autochtones ignominieusement offerts en holocauste, par ceux qui se prétendent leurs gouvernements, à l’interchangeabilité indifférenciée, à l’exploitation de masse, au ravage de leur territoire et au génocide par substitution — quand ce n’est pas au génocide tout court, par le désespoir, l’incendie, l’empoisonnement ou l’égorgement.