La cathédrale de Nantes vient d’être ravagée par les flammes. Cette fois-ci, même le régime macro-remplaciste en place “privilégie la piste criminelle”. Les pertes irréparables causées par le feu s’ajoutent aux quotidiens incendies et ravages dont sont victimes les églises de France et l’ensemble du patrimoine religieux. L’aveuglement volontaire et le négationnisme de masse ont beau être entretenus par l’École, par les médias, par les industries culturelles et tous les autres instruments de l’hébétude, ils ne sont plus tenables. Accidents, négligences, malchance, coïncidences et faits-divers n’ont rien à voir avec les catastrophes qui nous accablent. Tant que les Français ne voudront pas ouvrir les yeux et contempler la seule réalité vraie, c’est-à-dire la conquête étrangère, la colonisation, le Grand Remplacement, le génocide par substitution, leurs cathédrales brûleront, leurs églises seront profanées, leurs filles violées et leurs fils égorgés pour un regard ou pour rien du tout, par simple haine de la France et des Français. Quand les crimes ne sont pas commis par l’occupant ils le sont par les milices de la davocratie globale, antifas ou punks à chiens, bien assurés que sont les uns et les autres de la préférence occupante du régime, de ses organes de presse et de ses juges.

Puisse le désastre de Nantes servir de révélation à quelques-uns, et les tirer de leur torpeur. Le CNRE, en accord étroit avec les mouvements, CCP, VPF, etc., dont les chefs en sont membres, appelle tous les Français, indigènes et assimilés, antiremplacistes, décoloniaux, résistants, opposés au changement de peuple et de civilisation, défenseur du patrimoine et de l’identité, chrétiens horrifiés, juifs alarmés, agnostiques éberlués, athées indignés, à se retrouver demain matin, dimanche 19 juillet 2020 à dix heures, non pas devant les monuments aux Morts comme les autres dimanches, mais, s’ils le peuvent, quitte à se forcer un peu, sur le seuil de la plus proche cathédrale. Qu’ils se rencontrent, qu’ils se parlent, qu’ils complotent puisque les médias remplacistes n’ont que le complotisme à la bouche et sous la plume. Qu’ils constituent des groupes, qu’ils échangent des idées, qu’ils adhèrent aux Partisans du CNRE ou aux autres associations de résistance. Qu’ils préparent la révolte contre le régime qui les livre et l’envahisseur qui occupe leur pays et le détruit.