Rien n’y fait. L’épidémie peut bien mettre le chaos dans les hôpitaux, la panique dans la population, la ruine dans l’économie, le ridicule sur des ministres totalement dépassés par la gravité de la crise. Le monde peut bien assister stupéfait à la révélation quasiment officielle de la nouvelle hiérarchie des pouvoirs, qui place les régulateurs de l’information, les gafas et les diverses instances de la gestion davocratique et managériale du parc humain au-dessus des États et des chefs d’État, y compris le plus puissant d’entre eux, auquel Twitter peut couper la parole à volonté. La première démocratie de la planète peut bien signifier au monde, par le spectacle de la chienlit sur ses plus hauts lieux d’exercice, son entrée dans le bidonville global, sous la pression du multiculturalisme et de la “cancel culture”, c’est-à-dire de la guerre raciale, du Grand Remplacement et du Petit. Peu importent au régime remplaciste macronien ces révolutions formidables : elles sont sans effet sur lui et sur ses desseins essentiels. Il a été mis en place par la davocratie pour changer de peuple, et il en changera ; pour broyer l’ancien avec le nouveau, et il le broiera.

En ce début d’année l’heure est à la mise en application du sinistre plan Schiappa-Darmanin, exposé le mois dernier, et qui prévoit, au prétexte de désengorger la région parisienne effectivement submergée sous le flux migratoire, d’envoyer deux mille cinq cents migrants par mois dans les régions, qui pour la plupart en reçoivent déjà bien davantage. L’idée ne change pas depuis des lustres, elle n’est que mise en pratique avec toujours plus de détermination, de cynisme et de cruauté. La Matière Humaine Indifférenciée, le Nutella humain, ou Nutelhom, doit être étalé de façon égale sur tout le territoire, sans que soit épargné le moindre recoin. Nulle part les indigènes ne doivent pouvoir encore se sentir chez eux. Ils sont un vestige, que le génocide par substitution se promet d’éradiquer bientôt.

Pourtant ils pourraient à tout moment échapper encore au sort que leur est promis. Il leur suffirait de se révolter, et pour commencer de se regrouper, nonobstant leurs traditionnelles différences et querelles.