Mort de Philippe Martel/© Stéphane Lavoué

© Stéphane Lavoué. Tous droits réservés.

C’est avec une très grande tristesse que le Conseil National de la Résistance Européenne fait part de la mort de son secrétaire général Philippe Martel, contrôleur général économique et financier, chevalier de la Légion d’honneur, longtemps chef de cabinet d’Alain Juppé, puis gouverneur du château de Chambord et ancien directeur de cabinet de Mme Marine Le Pen. C’était un homme d’une rare intelligence, d’une immense culture, un formidable lecteur adoré de ses amis et respecté de ses adversaires pour son grand humour, sa parfaite courtoisie et sa loyauté. Il assistait avec accablement à la colonisation de notre pays livré, au changement de peuple et de civilisation, à la destruction par la terreur, la bêtise, la déculturation et la trahison de tout ce qui faisait le caractère propre de notre culture et de notre identité. Tout effort non-violent pour interrompre ce processus mortifère le trouvait enthousiaste et généreux de son temps. Il s’éteint à soixante-cinq ans. À ceux et celles qui comme nous l’ont aimé, à sa famille, à ses enfants, nous présentons nos condoléances affligées.