Le Conseil National de la Résistance Européenne se réjouit infiniment de la libération du résistant anglais Tommy Robinson, injustement détenu depuis des semaines. Tommy Robinson est une personnalité capitale du combat contre l’islamisation de la Grande-Bretagne et de l’Europe. Nous admirons et partageons sans réserve ses combats.

Sa libération était un des nôtres, et il est gagné. Le suivant, et qui concerne plus directement les Français, mais pas seulement eux, c’est d’empêcher l’islamiste Médine de se produire le 19 octobre prochain au Bataclan, et d’y chanter dans le sang des massacrés. Comme le dit très justement notre membre éminent le général Piquemal, si les Français acceptent ça, cette profanation, ce défi, cette affirmation de pouvoir absolu des remplaçants sur notre patrie livrée par les remplacistes, ils accepteront tout et c’en sera fini de notre peuple. Tous nos efforts doivent tendre, par tous les moyens, à ce que cette ignominie n’ait pas lieu. Et la première condition de la réussite de ce combat-là, comme de tous les autres, c’est l’union : pas seulement française, européenne. Unissez-vous autour du CNRE, regroupez-vous, soutenez-nous. Nous nous associerons sans état d’âme à tous ceux qui pensent comme nous au moins sur ce peu, qui est capital : au visage de la France et à la mémoire des morts ne doit en aucun cas être infligé cet outrage.


Consulter la liste des communiqués.