Il faut recréer un baccalauréat véritable

Communiqué n° 116, samedi 4 avril 2020

Dans la débâcle de la patrie livrée, le poste le plus humiliant — à moins d’être totalement inconscient ou cynique —, est celui de ministre de l’Éducation nationale. Il sera de plus en plus évident avec le temps que les deux crimes concomitants : la destruction de l’École et des systèmes de transmission d’une part, l’invasion organisée d’autre part, le changement de peuple et de civilisation, le génocide par substitution, procèdent des mêmes mécanismes industriels, techniques, économiques et financiers : ceux des industries de l’homme et du remplacisme davocratique, qui exigent une humanité interchangeable et liquéfiée, hébétée.