El Paso, Christchurch et le Grand Remplacement

Communiqué n° 80 du mercredi 7 août 2019

À l’occasion de l’horrible massacre de masse qui vient d’ensanglanter El Paso, au Texas, la presse internationale se déchaîne avec une haine furieuse contre ce quelle appelle la “théorie” du Grand Remplacement, qui aurait inspiré le criminel, et celui de Christchurch avant lui. Il n’y a pas et il n’y a jamais eu de “théorie” du Grand Remplacement. Comme la Grande Peste, la Grande Guerre ou la Grande Dépression, le Grand Remplacement est un nom pour le phénomène majeur d’une époque : en l’occurrence le changement de peuples et de civilisation, la submersion ethnique, le génocide par substitution, ce crime contre l’humanité par excellence du XXIe siècle.